11 août 2017 - Textiel

Les tissus de A à Z : super chouette !

BLOG-visual-600x400_StofAtotZ

D’accord : quand votre regard est attiré par un nouveau vêtement, ce n’est probablement pas le type de tissu qui vous préoccupe le plus. Ce sera plutôt la couleur, l’impression ou le lustre qui seront décisifs dans votre choix. Mais, le tissu : un tissu d’inepties ? Loin de là ! Il existe tellement d’étoffes différentes qu’on en a écrit des livres. Bien entendu, il est logique que tous ces types de tissus, de tricots, etc. nous paraissent un sujet aussi complexe qu’un écheveau impossible à démêler. C’est pourquoi nous avons résumé brièvement pour vous les principaux types de tissus et expliqué quelques termes fréquents. On parie que vous vérifierez dorénavant l’étiquette de la belle robe ou du pantalon que vous avez envie d’acheter ?

Acryl :

Tissu en fibre synthétique, ressemblant à de la laine.

Bouclé :

Le fil bouclé est un fil retors constitué en fait de 3 fils : un fil de base fermement tendu, un fil surajouté, permettant des effets de nœuds et de boucles autour du fil principal, et enfin un fil de fixation. Les tissus bouclés sont, entre autres, utilisés pour fabriquer des vestes, des châles, des pulls,…

Élasthanne :

Matière synthétique (de type caoutchouc) toujours utilisée en association avec d’autres matières synthétiques ou naturelles, afin de les rendre élastiques, par exemple pour des maillots de bain, des sous-vêtements, des bas et des vêtements de sport. Elle est également connue sous le nom de Lycra, Dorlastan, Enka Swing et Spanzelle.

Interlock :

Tissu tricoté double, à base des plus belles variétés de coton peigné : ultra résistant, chaud, léger, doux au toucher ; convient surtout aux vêtements d’hiver.

Lycra :

Matière synthétique (de type caoutchouc) toujours utilisée en association avec d’autres matières synthétiques ou naturelles, afin de les rendre élastiques, par exemple pour des maillots de bain, des sous-vêtements, des bas et des vêtements de sport. Elle est également connue sous le nom de Dorlastan, Élasthanne, Enka Swing et Spanzelle.

Microfibres :

Ces étoffes sont légères et confortables, belles à regarder, souples et naturelles. Les impressions et les couleurs sont plus vivantes et les contrastes et dessins sont plus nets qu’avec des tissus classiques. Les microfibres ont une structure plus fine mais aussi plus stable que le coton pur, ce qui rend cette étoffe plus ferme et qui lui permet de mieux garder la chaleur du corps. Elles sont surtout utilisées pour les vêtements de loisir et les sous-vêtements d’hiver. Ces derniers gardent bien leur forme et sont faciles à entretenir.

Modal :

C’est une fibre 100 % naturelle, en cellulose pure, obtenue à partir de bois de hêtre, et qualitativement très comparable au coton de haute qualité. Mélangé au coton, ou sous forme pure, le MODAL offre un certain nombre d’avantages qui améliorent encore le confort et facilitent l’entretien de ce tissu. Le modal offre un confort optimal ; il est doux au toucher, fait briller les couleurs et est parfaitement absorbant tout en permettant à l’humidité de passer ; il garde sa forme initiale et s’entretient facilement.

Molleton :

C’est un tissu en coton sur chaîne en lin, utilisé pour les gros pulls et les tenues de jogging. Le tissu est gratté sur les deux faces, ce qui lui permet de bien conserver la chaleur.

Organdi :

Tissu léger en coton sur chaîne en lin, blanchi, mercerisé [1] et parcheminé. Encore appelé batiste mercerisée. Surtout utilisé pour les sacs, les bourses, les finitions de nappes,…

Organza :

Tissu ressemblant à l’organdi, avec un fini empesé et transparent. Utilisé pour les sacs, les bourses, les finitions de nappes, etc…

Polyacryl :

Connu précédemment sous le nom commercial d’ « Orion ». Grâce à sa bonne élasticité, sa capacité à garder son volume et la chaleur, le polyacril est la fibre synthétique la plus proche de la laine. Idéal pour les pulls, les chaussettes, la fourrure synthétique, les sous-vêtements et les vêtements de protection.

Polyamide :

Plus connu sous le nom de nylon, c’est la première matière synthétique à avoir été commercialisée. Le polyamide ne rétrécit pas au lavage ; il ne se froisse pas et est très élastique. Ce type de tissu a plusieurs applications : les bas, les sous-vêtements, les vêtements imperméables et de sport, les vêtements de dessus mais aussi le linge de maison.

Polyester :

Matière de base des fibres synthétiques telles que Kodel, Grilene, A-Tell et Trevira CS. Le polyester est résistant, infroissable et inusable ; il est isolant et élastique, mais il est pratiquement imperméable.  Il est mélangé au coton ou à la laine pour la fabrication de costumes, de vêtements de loisir, de chemises, de vêtements imperméables, de rideaux et de couvre-lits,…

Viscose :

Encore appelée soie artificielle. La viscose est fabriquée à partir de bois et/ou de coton ; elle a un beau brillant et peut être teinte. Elle n’est pas aussi solide que le coton et n’est pas élastique. Elle est surtout utilisée pour les blouses, les châles,…

ZIGZAG entre les terminologies :

Côte : Pièce tricotée pouvant être réalisée de diverses manières. Les chiffres qui suivent indiquent le nombre de mailles. (Par ex. : côte 3/1 = 3 à l’endroit, 1 à l’envers). Il en résulte un tissu souple qui épouse la forme du corps.

Jersey : Tricot de type constant ; méthode de tricotage : 1 aiguille à l’endroit, 1 aiguille à l’envers ; utilisé le plus souvent pour les vêtements de dessus (T-shirt).  

Tubulaire : Tricoté en rond, sans couture.

Broadcloth : Pièce tricotée en rond et ouverte avant le bain de teinture. Les articles en broadcloth sont rassemblés entre eux par couture à avec couture. Les chiffres après le fil indiquent la finesse de ce dernier. Plus le premier chiffre est élevé, plus le fil utilisé est fin et donc plus l’étoffe est de qualité légère.

Microfibre: Des microfibres sont une combinaison de polyamide et d’élasthanne. Ce sont des fibres très fins.


[1] merceriser : En angl. to mercerize, ainsi appelé du nom de l’inventeur du procédé, l’imprimeur anglais sur tissu John Mercer (1791 - 1866), (en parlant de fils et d’étoffes en coton) rendre brillant et soyeux par traitement à l’aide de solutions alcalines concentrées .


Paul Willems

Paul Willems

Product Expert Home Academy

Histoires similaires

Restez informé(e)

Enregistrez-vous et recevez toujours les dernières nouvelles de Mylène, les événements à venir, des offres exclusives et des tuyaux intéressants dans votre boîte mail.

Mylène

Liersesteenweg 203
2220 Heist-op-den-Berg
Belgique

+32 (0)15 24 47 80
info@mylene.eu

Restez informé(e)

Enregistrez-vous et recevez toujours les dernières nouvelles de Mylène, les événements à venir, des offres exclusives et des tuyaux intéressants dans votre boîte mail.